Pistes d’amélioration de la science de la Roqya

0
183

Pistes d’amélioration de la science de la Roqya

Jusqu’à maintenant, et dans la majorité des cas, la Roqya a été pratiquée d’une manière peu scientifique où ciblée et sans la combiner profondément avec d’autres disciplines qui relèvent du domaine de la médecine naturelle (acupuncture, naturopathie, énergétique, …) et prophétique (remèdes naturels, ventouses,…).

En effet, pour maximiser l’effet thérapeutique de la science de la Roqya, il faudrait chercher à l’enrichir continuellement, dans le respect de la religion, tout en ayant la conviction qu’ALLAH est la source absolue de toute guérison et que la thérapie par la Roqya est une cause, c’est aussi un moyen qui doit être conforme aux lois d’ALLAH sur Terre, tout cela pour avoir un résultat escompté.

« préparer un environnement favorable et entreprendre une action ciblée » Rien n’est arbitraire dans notre univers qui est géré parfaitement et soigneusement par des relations causes à effets selon les lois divines, d’où la nécessité de faire des recherches pour comprendre mieux les mécanismes du mal occulte et améliorer plus la science de Roqya dont les principes fondamentaux ont été arrêtés par notre Prophète (saaws), qui se base indéniablement sur la puissance de la parole divine « le miracle du Coran » et sur l’intention, la foi et la conviction positive.

Dans ce qui suit, nous vous présentons un certain nombre de pistes d’amélioration des techniques de la Roqya que chacun de vous pourrait combiner pour un maximum d’effet :

– Avoir l’intention de toucher les dimensions physiques, psychiques et émotionnel pour profiter pleinement de l’énergie positive et l’effet thérapeutique du Coran. Ceci permettra de débloquer, revitaliser et harmoniser globalement l’énergie du corps,

– Passer la main soigneusement sur les centres énergétiques (chakras) et les méridiens (en récitant) tout en visualisant mentalement les flux éthériques de l’énergie humaine (selon la médecine chinoise)

– Devenir pleinement conscient et diriger l’énergie divine du Coran

– Débloquer les blocages éventuels selon les symptômes constatés

– Stimuler certains points clés d’acupuncture (en récitant)  par massage, pression, stylo d’acupuncture, application d’huiles essentielles (+ huile d’olive) ou ventouses, notamment les points suivants (ou selon les symptômes constatés):

   **cervicales et points juste en bas de la cheville (qui poussent le jinn à sortir de sa cachette),

   **plexus solaire,

   **points sur les mains et les pieds selon la réflexologie palmaire et planétaire

-Donner plus d’importance à la colonne vertébrale (superposée à la colonne énergétique) pendant les soins de la Roqya.

-L’endroit où le patient sent un dérangement/douleur est à traiter le plus en appliquant :

   **touché

   **pressions

   **acupuncture

   **cataplasme de choux ou sidr moulu + huile d’olive ou autre

Oum Ayman & Oumy El Hanine

Équipe de recherche RMT